À propos du film « Les figures de l’ombre »

Résumé de la ciné-rencontre du 23 février 2017

« Les figures de l’ombre » est un très bon film qui porte une réflexion sur la ségrégation raciale au début des années soixante aux États-Unis. Il traite de la préparation de la conquête spatiale en Virginie et du destin de trois scientifiques afro-américaines à l’époque de la mise en orbite de l’astronaute John Glenn. Ce qui a été retenu lors de notre échange, c’est que ces femmes ont dû lutter pour être reconnues à leur juste valeur dans un monde d’hommes et, considérant leur degré de connaissances mathématiques et scientifiques, force est d’admettre que leur démarche a été longue et ardue, dans un pays en proie à de profondes inégalités. John Glenn a reconnu les talents de la mathématicienne et désirait partir en orbite avec elle. Il a salué le travail de ces trois femmes pour le progrès de toute cette aventure spatiale.
Leur histoire longtemps méconnue a finalement été appréciée et portée à la connaissance du monde entier.
Nous avons aussi constaté que même aujourd’hui, il existe encore beaucoup de jugements quelquefois même inconscients. Voici un exemple énoncé : lors de la conduite automobile, des remarques désobligeantes sont encore faites face aux personnes âgées, aux jeunes, aux femmes et aux personnes d’une autre nationalité. Les personnes présentes constatent qu’il reste encore du cheminement à faire en lien avec les inégalités sociales.

Jacqueline Ferland Boucher

Encouragez-nous et faites un don dès aujourd'hui !faire un don