Accueil de réfugiés (10)

Un collectif de Longueuil (des personnes et des organismes, dont Chemins de Vie) a parrainé l’accueil d’une famille d’immigrés syriens et continue de les soutenir. Au nom du comité responsable, Jacques Morin nous donne de leurs nouvelles et nous invite à continuer de les aider, selon nos possibilités.

Salutations à vous!

Parfois la vie nous réserve des surprises désagréables. La famille Allaham, que nous parrainons tous ensemble, a été victime d’un incendie vendredi dernier le 16 septembre à 21h45. Le feu a pris naissance dans l’appartement du sous-sol et s’est propagé jusqu’au troisième étage où habitait la famille. Mousa, le papa, a réveillé Miray et Mera… Il est descendu avec la petite dans ses bras, à travers la fumée, tandis que Miray attrapait les documents officiels et réussissait à sortir par la porte arrière. Je vous passe les détails émouvants et difficiles… Louise et moi les avons accompagnés à l’hôpital durant la nuit et les avons hébergés pour la première nuit. Depuis vendredi, les membres de l’équipe, chacun à leur tour, ont apporté leur support humain, spirituel et matériel… Un oncle, récemment arrivé, apporte aussi son aide. Au bilan, quelques jours plus tard, la famille est « sonnée » mais saine et sauve, sans séquelles physiques; les pertes matérielles (meubles, électros, cellulaires, vaisselle…) sont presque totales. Quelques vêtements et articles ont été récupérés avec souvent l’odeur caractéristique… Heureusement presque tous les documents officiels ont été sauvés. Plusieurs démarches ont dû être faites pour retrouver un semblant de normalité…

L’actualité projette l’image d’une société de violence, d’incompréhension, de haine. Laissez-moi vous affirmer que c’est une fausse image. Depuis vendredi, nous sommes témoins d’une multitude de gestes d’amour, de soutien, de solidarité. Nous avons eu à rencontrer une foule de personnes de tout horizon, de toute profession, de toute classe sociale. Toutes, sans exception, … ont été d’une bonté exemplaire. Je note, entre autres, les dames de la garderie qui se sont cotisées pour acheter quelques vêtements pour Mera et de la nourriture pour la famille…. Il y a de quoi, dans un malheur comme celui-ci, croire en l’humanité et espérer un avenir meilleur… Que dire de Miray, Mousa et Mera qui font face à l’épreuve avec tant de courage, de détermination, de résilience!

Voici maintenant où nous en sommes. La préoccupation majeure des parents Mousa et Miray est leur petite Mera. Après le choc et un certain recul, ils loueront, aujourd’hui, un appartement semblable, sur la même rue. Avant que l’appartement ne soit prêt, quelques jours, une semaine peut-être, ils logeront chez Audrey et Fernand, tout près de la garderie de Mera, …. et pas trop loin du Cegep. Quelques démarches sont encore à faire : nouvelle carte RAMQ, du lavage et du nettoyage de quelques vêtements “récupérables”… Il semblerait que du côté assurances, pour des circonstances en dehors de notre portée, le soutien sera minime. Nous avions, en réserve, des meubles et ce qu’il faut pour loger la deuxième famille, Alhanout, qui arrivera peut-être en octobre, novembre… Nous avons pensé prendre ces meubles et les attribuer à la famille Allaham…. Il nous faudra refaire notre réserve de mobilier. Des dépenses supplémentaires ont été faites et d’autres sont à faire. Une contribution financière de votre part et de personnes sensibles à la cause serait appréciée, si vous le pouvez. Comme au début de notre mobilisation, vous pouvez faire votre don au nom de Chemins d’accueil de Longueuil, Diocèse de St-Jean-Longueuil,
– soit par chèque adressé au 740, boul. Ste-Foy Longueuil, Qc J4J 1Z3 (Tél. : 450 679-1100 poste 261),
– ou par le site web du diocèse » (www.dsjl.org/) en cliquant sur la fenêtre «Parrainage des réfugiés au diocèse – Je fais un don», puis en suivant les indications. Spécifiez que votre don est pour « Chemins d’accueil de Longueuil.

Je vous remercie de votre collaboration, de vos pensées et prières. Je vous reviendrai pour d’autres nouvelles qui, je le souhaite, seront meilleures ou pour d’autres besoins spécifiques.

Jacques Morin,
au nom du comité «Chemins d’accueil de Longueuil»

Encouragez-nous et faites un don dès aujourd'hui !faire un don