André Beauchamp, Hymnes à la beauté du monde

Théologien et spécialiste de l’environnement depuis plus de vingt ans, André Beauchamp a développé une solide expertise en matière d’éthique de l’environnement. Il a publié plusieurs ouvrages, dont Hymnes à la beauté du monde, Novalis 2012, 72 pages, où il traite de la conversion écologique.

BeauchampAndréIl voit la conversion écologique comme l’un des défis majeurs de l’humanité d’aujourd’hui. « La crise écologique qui est à nos portes menace ultimement l’avenir de toutes nos sociétés, voire même la survie de l’espèce humaine elle-même.  Ce n’est pas la Terre qui est menacée. Elle a tourné sans nous et continuera de le faire si nous disparaissons. Ce n’est pas non plus la Nature qui est menacée. L’évolution de la vie se poursuivra sous d’autres formes. Nous, les humains, sommes en danger de suicide. En raison des pollutions, de la destruction des habitats … » (p. 5).

Pour amorcer cette conversion, A. Beauchamp a pensé un instrument simple cernant trois aspects : prier, agir, lutter. Hymnes à la beauté du monde axé sur la prière et la méditation traite le premier aspect.

Pour motiver à cette conversion, on peut faire une description des dangers terribles qui nous menacent et miser sur la peur comme levier. Ce n’est pas la voie que l’auteur prend dans ce petit livre. Il choisit une approche positive : la création mérite d’être protégée parce qu’elle est magnifique. Il nous invite, nous les humains, à reconnaître notre appartenance au cosmos et à croire en la création. « Croire en la création de Dieu, c’est croire en un geste d’amour à l’origine du cosmos. Il y a là une grâce  originelle , un don primordial. » (p. 11).

Les 26 méditation et prières du livre incitent à apprécier quelques unes des merveilles de notre monde. Mentionnons quelques titres :

– Je respire.
– Humus
– Au Dieu potier
– Prière végétale
– Hymne à la joie
– Merci pour les animaux
– Nous sommes poussière d’étoiles
– Les outardes
– L’eau d’érable
– La mer, etc.

Pour donner une idée de l’allure du livre, citons un extrait tiré du « Psaume de la création » (p. 14):

Depuis l’origine jusqu’au temps d’aujourd’hui
Tout est tellement plus grand qu’on ne l’avait imaginé.
Tout est tellement plus complexe
Tout est tellement plus fragile
Tout est tellement plus long.
Nous pensions t’avoir mesuré
Ô Seigneur, notre Dieu
T’avoir capturé dans nos savoirs,
Dans notre conception du monde,
Et voilà que Tu brises le cadre et l’horizon
Tu es le Dieu fidèle éternellement….

Un livre qui veut éveiller à la beauté du monde se doit d’être bien écrit. C’est le cas ici; le lecteur apprécie la qualité de l’écriture: finesse de l’observation de la réalité, choix des images, souffle poétique. L’auteur atteint son but: il réussit à faire prendre conscience de la beauté et de la grandeur de notre monde, à susciter l’admiration et à émouvoir.

Merci à l’auteur pour ce recueil utile tant aux individus qu’aux groupes. On peut y trouver des matériaux pour nourrir la méditation personnelle et aussi pour préparer célébrations et rencontres de ressourcement.

 

Encouragez-nous et faites un don dès aujourd'hui !faire un don