Céline Deschênes témoigne

Céline Deschenes est l’une des trois personnes qui ont été invitées, lors du lancement de l’année le 14 septembre dernier, à parler de leur expérience à Chemins de vie.

Je me présente: je suis Céline T. Deschênes, l’épouse de René Deschênes qui est impliqué depuis le début à Chemins de Vie, la maman de 3 jeunes adultes et la grand maman de 6 petits enfants.
Mon parcours professionnel à été plus particulièrement comme intervenante auprès d’une clientèle en perte d’autonomie dans un organisme pendant près de 20 ans. J’ai mis sur pied et animé des groupes d’accompagnement au deuil. Je me suis aussi beaucoup impliquée en paroisse.
1- Qu’est ce qui m’a motivée à participer à Chemins de Vie ?
J’ai toujours recherché, tant au niveau de ma foi que de ma spiritualité, un chemin qui me mène vers les autres sans discrimination.
Lors de la fermeture de plusieurs églises, ma quête m’a amenée vers Chemins de Vie dont les valeurs de base me rejoignaient et m’interpelaient.
C’est d’abord la passion de René qui m’a beaucoup inspirée, il était là dès les premiers pas de l’organisme et il me parlait souvent du vrai, du beau, du juste et du bon qui le touchait à Chemins de Vie, ainsi que de leur mission d’aller vers les autres, d’être attentifs au cheminement respectueux de leur histoire de vie et cela sans discrimination de religion, de race, de sexe ou de statut en marge de la société.
J’ai donc choisi avec beaucoup de confiance Chemins de Vie.
2–Qu’est-ce que j’y fais?
Justement dans la mission « d’aller vers » de Chemins de vie, j’anime l’atelier « Partage de nos chemins de vie«  au Centre communautaire des ainées de Longueuil ; cet organisme compte un peu plus de 500 membres de 50 ans et plus. Cet « aller vers » est fort apprécié par cette clientèle qui a souvent de la difficulté à se déplacer. La participation est remarquable ; le partage à partir de leur vécu se fait dans le respect ; ils s’expriment dans la confiance sur des thèmes tels que l’importance de la communication, la valeur de l’argent, l’aide à mourir, la vie de famille , les deuils, la spiritualité reliée ou non à une religion, etc. .
J’anime aussi avec René les groupes de « Ciné rencontre ». Un film à l’affiche est choisi avec les participants ; ce groupe est formé de 10 à 15 personnes. Les cinéphiles se rencontrent aux 6 semaines et mettent en commun leur point de vue en y identifiant les valeurs présentes dans le film.
Je participe aussi aux célébrations dominicales avec un petit groupe d’une quinzaine de personnes ; nous y partageons la parole de Dieu, nos vécus et l’eucharistie.
3- Qu’est-ce que cela me rapporte?
Mes participations me permettent d’avoir un regard sur les autres, de prendre du temps pour reconnaître leur histoire de vie diversifiée et d’être à l’écoute de ce qu’ils veulent devenir.
Pour moi, Chemins de Vie est la boussole de foi dont j’ai besoin ; les différents échanges, les accueils authentiques me donnent l’occasion d’y approfondir le sens de la vie en général et la relation avec Dieu que Jésus me propose.
Chemins de Vie m’amène à partager la route avec d’autres et d’observer qu’il y a une multitude de diversité de rendez-vous intérieurs.
C’est toujours un émerveillement d’y constater nos découvertes mutuelles.
C’est une route où on ouvre notre cœur pour accueillir tous ces chercheurs de spiritualité.
4– Pourquoi j’y reste?
Chemins de Vie répond à mes attentes d’une Église terrain où s’inscrit la reconnaissance des signes des temps ; c’est aussi pour moi une Église qui ose les changements et ceci au service de l’humain sans discrimination en emboitant le pas au rythme des participants qui se questionnent sur leur spiritualité , qu’elle soit en lien avec Dieu ou une quête pour clarifier leurs valeurs personnelles.
Chemins de vie est au service de l’humain visant leur épanouissement. Je me sens davantage fière d’être aimée de Dieu, de l’aimer et de le dire sans gêne. Je termine en citant une parole du pape François qui me parle de Chemins de Vie «  Que tous puissent admirer comment vous prenez soin les uns des autres, comment vous vous encouragez mutuellement et comment vous vous accompagnez ».

 

Encouragez-nous et faites un don dès aujourd'hui !faire un don

Laisser un commentaire