Denise Bellefleur-Raymond

Hommage et merci Denise !
Denise Bellefleur-Raymond a été une fidèle collaboratrice de Chemins de vie. Elle est décédée le 30 décembre dernier (2016) à la suite d’une longue maladie durant laquelle elle a été fidèle à la femme qu’elle a toujours été : bien ancrée dans le réel, consciente et réfléchissant à l’expérience humaine vécue au présent, soucieuse des réalités sociales, liant intériorité et action, présente à soi, à l’autre, aux autres proches et lointains, sans oublier son sens de l’humour !
Denise a été active à Chemins de vie en animant des activités de partage spirituel au Centre communautaire des ainées et ainés de Longueuil (CCAAL), en initiant deux ateliers dans notre organisme « Vieillir en vie » et « Revenir à qui je suis ». Elle a aussi été personne-ressource dans le cadre des rencontre-témoignage. Ces activités témoignent de son souci de la quête spirituelle aux divers âges de la vie mais spécialement chez l’adulte. Elle en avait d’ailleurs fait l’objet de sa recherche doctorale en théologie (Université de Montréal – 1997) en investiguant particulièrement le mitan de la vie. On peut trouver les points majeurs de cette recherche dans « Trois défis du mitan de la vie » (Fides – 2003). Denise est aussi l’auteure de « Accompagner des adultes dans la foi. L’andragogie religieuse » (Novalis – 2005). Il peut être intéressant de noter ce qu’elle décrit comme caractéristiques de cet adulte : « Un sujet croyant, libre et autonome ; riche d’un savoir d’expérience sur les plans humain, spirituel et religieux ; un être de besoins liés aux rôles sociaux, à l’avancée en âge et aux problèmes de vie ; désireux de poursuivre des buts signifiants pour sa vie présente » (p.18). On trouve aussi sur le site de Chemins de vie des recensions de livres et des textes de réflexion écrits par Denise. « La maladie, une traversée éveillée »témoigne bien des attitudes profondes de Denise : regard réaliste sur la vie, réflexion en profondeur pour construire du sens et dessiner des pistes d’action selon ses choix…

Il est difficile de rendre compte de façon adéquate de cette vie féconde… Épouse, mère, grand-mère, amie, accompagnatrice, chercheure, formatrice, Denise est tout cela et plus ! Elle a œuvré en formation en milieu universitaire (Institut de pastorale, Université de Montréal, Université du Québec à Trois-Rivières, École de formation du diocèse Saint-Jean-Longueuil) et dans des organismes communautaires. Elle a aussi été membre de comité des résidents en CHSLD, membre d’un cercle de lecture jusque dans ses dernières semaines. Et il y a ce que je ne sais pas !… Denise a toujours été soucieuse d’une recherche spirituelle à même l’ordinaire de la vie.
Je termine en citant un texte de Etty Hillesum que Denise nous a laissé : « L’éventualité de la mort est intégrée à ma vie ; regarder la mort en face et l’accepter comme partie intégrante de la vie, c’est élargir la vie. (…) Cela semble un paradoxe : en excluant la mort de sa vie, on se prive d’une vie complète, et en l’y accueillant, on élargit et on enrichit sa vie » Et en m’inspirant du titre d’un des ateliers créés par Denise « Vieillir en vie », peut-être pourrions-nous dire aussi « Mourir en vie » !

Merci Denise !

Textes rédigés par Denise et publiés sur le site:

Jacques Grand’Maison, Une spiritualité laïque au quotidien
Marie-Thérèse Nadeau, La solitude. Malheur ou chance?
Frédéric Lenoir, Petit traité d’histoire des religions
Marie de Hennezel et Bertrand Vergely, Une vie pour se mettre au monde
Christian Bobin, Le Très-Bas
Marie-Louise Monast, La Bolduc. Le violon de mon père
Christina Sergi, L’ouverture : un parcours spirituel pour devenir Soi
Gilles Archambault, Qui de nous deux ?

Encouragez-nous et faites un don dès aujourd'hui !faire un don